Page:Le Coran (Traduction de Savary, vol. 2), 1821.pdf/79

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE XXI [1].
Les prophètes. La paix soit avec eux.
donné à La Mecque, composé de 112 versets.

Au nom de Dieu clément et miséricordieux.


Le temps approche où les hommes rendront compte et dans leur insouciance, ils s’éloignent de cette pensée.

2Ils n’ont entendu la lecture du Coran que pour s’en moquer.

3Le cœur livré au plaisir, les impies se sont dit en secret : Mahomet n’est-il pas un homme comme vous ? Écouterez-vous un imposteur ? Vous le connaîtrez bientôt.

4Dis : Dieu connaît ce qui se passe au ciel et sur la terre. Il sait et entend tout.

5Ce livre, ont-ils ajouté, n’est qu’un amas confus de fables. Il en est l’auteur. Il les a mises en vers. Qu’il nous fasse voir des miracles comme les autres prophètes.

6Aucune des villes que nous avons détruites, n’a embrassé la foi. Ils ne croiront point.

7Avant toi nous n’avons envoyé que des hommes


  1. Celui qui lira ce chapitre sera jugé avec douceur au jour de la résurrection. Les prophètes dont il est fait mention dans le Coran, lui tendront la main, et lui donneront le salut. Zamchascar.