Page:Leconte de Lisle - Poèmes barbares.djvu/70

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
60
POÈMES BARBARES.


Dans les antres de Hel, dans les cercles infâmes,
Voilà ce que j’ai vu par votre volonté,
Ô sanglant Rédempteur de nos mauvaises âmes !

Souvenez-vous de Snorr dans votre éternité !