Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/757

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




AMOS.


________




RÉVÉLATIONS qu’a eues Amos, l’un des bergers de Thécué, touchant Israël, sous le règne d’Ozias, roi de Juda, et sous le règne de Jéroboam, fils de Joas, roi d’Israël, deux ans avant le tremblement de terre.

2 Alors donc il a dit : Le Seigneur rugira du haut de Sion, il fera retentir sa voix du milieu de Jérusalem : les pâturages les plus beaux seront désolés, et le haut du Carmel deviendra tout sec.

3 Voici ce que dit le Seigneur : Après les crimes que Damas a commis trois et quatre fois, je ne changerai point l’arrêt que j’ai prononcé contre lui ; parce qu’il a fait passer des chariots armés de fer sur les habitants de Galaad.

4 Je mettrai le feu dans la maison d’Azaël, et les palais de Bénadad seront consumés.

5 Je briserai la force de Damas : j’exterminerai du champ de l’idole ceux qui l’habitent ; je chasserai celui qui a le sceptre à la main, de sa maison de plaisir, et le peuple de Syrie sera transporté à Cyrène, dit le Seigneur.

6 Voici ce que dit le Seigneur : Après les crimes que Gaza a commis trois et quatre fois, je ne changerai point l’arrêt que j’ai prononcé contre ses habitants ; parce qu’ils se sont saisis de ceux qui s’étaient réfugiés vers eux, sans en excepter aucun, et les ont emmenés captifs dans l’idumée.

7 Je mettrai le feu aux murs de Gaza, et il réduira ses maisons en cendre.

8 J’exterminerai d’Azot ceux qui l’habitent, et d’Ascalon, celui qui porte le sceptre : j’appesantirai encore ma main sur Accaron ; et je ferai périr le reste des Philistins, dit le Seigneur Dieu.

9 Voici ce que dit le Seigneur : Après les crimes que Tyr a commis trois et quatre fois, je ne changerai point l’arrêt que j’ai prononcé contre ses habitants ; parce qu’ils ont livré tous les captifs d’Israël aux Iduméens, sans se souvenir de l’alliance qu’ils avaient avec leurs frères.

10 C’est pourquoi je mettrai le feu aux murs de Tyr, et il réduira ses maisons en cendre.

11 Voici ce que dit le Seigneur : Après les crimes qu’Édom a commis trois et quatre fois, je ne changerai point l’arrêt que j’ai prononcé contre lui ; parce qu’il a persécuté son frère avec l’épée, qu’il a violé la compassion qu’il lui devait, qu’il n’a point mis de bornes à sa fureur, et qu’il a conservé jusqu’à la fin le ressentiment de sa colère.

12 Je mettrai le feu dans Théman, et il réduira en cendre les maisons de Bosra.

13 Voici ce que dit le Seigneur : Après les crimes qu’ont commis trois et quatre fois les enfants d’Ammon, je ne changerai point l’arrêt que j’ai prononcé contre eux ; parce qu’ils ont fendu le ventre des femmes grosses de Galaad, pour étendre les limites de leur pays.

14 Je mettrai le feu aux murs de Rabba, et il en consumera les maisons au milieu des cris au jour du combat, et au milieu des tourbillons au jour de la tempête.

15 Leur dieu Melchom sera emmené lui-même captif avec tous leurs princes, dit le Seigneur.



VOICI ce que dit le Seigneur : Après les crimes que Moab a commis trois et quatre fois, je ne changerai point l’arrêt que j’ai prononcé contre lui ; parce qu’il a brûlé les os du roi d’Idumée jusqu’à les réduire en cendre.

2 J’allumerai dans Moab un feu qui consumera les maisons de Carioth ; et les Moabites périront parmi le bruit des armes, et le son des trompettes.

3 Je perdrai celui qui tient le premier rang dans ce royaume, et je ferai mourir avec lui tous ses princes, dit le Seigneur.

4 Voici ce que dit le Seigneur : Après les crimes que Juda a commis trois et quatre fois, je ne changerai point l’arrêt que j’ai prononcé contre lui ; parce qu’il a rejeté la loi du Seigneur, et qu’il n’a point gardé ses commandements : car leurs idoles les ont trompés, ces idoles après lesquelles leurs pères avaient couru.

5 Je mettrai le feu dans Juda, et il réduira en cendre les maisons de Jérusalem.

6 Voici ce que dit le Seigneur : Après les crimes qu’Israël a commis trois et quatre fois, je ne changerai point l’arrêt que j’ai prononcé contre lui ; parce qu’il a vendu le juste pour de l’argent, et le