Page:Lermina - L’Énigme.djvu/99

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


qu’il caressait avec la joyeuse faiblesse d’un vieil enfant… c’est que tant de duplicité l’a désolé, abattu, brisé !… Ah ! rachetant vos lettres d’amour qu’un misérable, expert en chantage, vous était venu vendre, vous vous croyiez libre, tranquille… La fatalité veillait… et quand il vous a contraint de lui livrer ces témoignages indéniables de votre mensonge, de votre lâcheté, il est devenu fou !… il ne vous a pas tuée !… Comme il vous aimait !… Il a préféré mourir, se précipiter du faîte de ses bonheurs brisés dans les profondeurs du néant !… Ah ! misérable ! En vérité, ce qu’il n’a pas fait, lui, j’ai désir de le faire !

Ne se possédant plus, les yeux fixés sur les yeux du portrait, Georges avait levé le bras.

— Décidez de moi ! dit Marie de Morlaines d’un accent si calme, maintenant, qu’on eût compris qu’elle était prête pour le châtiment.