Page:Liskenne, Sauvan - Bibliothèque historique et militaire, Tome 2, 1836.djvu/1047

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion

TABLE DES MATIÈRES
CONTENUES
DANS LE TOME DEUXIÈME.


----


Pages
Chap. Ier. — Commencemens de la République. — Guerre des Romains contre les Gaulois 
 1
Chap. II. — Organisation des troupes romaines 
 13
Chap. III. — Ordonnance de la légion 
 22
Chap. IV. — De la cavalerie légionnaire et de l’ordre équestre 
 30
Chap. V. — Ordres de marche des années romaines. — Ordres de bataille ; préceptes de Végèce ; préceptes de Jomini 
 36
Chap. VI. — Des camps romains et de la discipline des troupes 
 47
Chap. VII. — Première guerre punique. Bataille d’Adis ; bataille de Tunis. — Bataille d’Antiochus Soter contre les Galates. — Passage des Gaulois en Grèce et en Asie 
 62
Chap. VIII. — Seconde guerre punique. — Annibal franchit les Pyrénées et les Alpes. — Combat de cavalerie près du Tésin. — Bataille de la Trébia. — Bataille du Thrasymène. — Sage conduite de Fabius. — Bataille de Cannes. — Bataille du Métaure. — Bataille d’Ilinga. — Bataille de Zama 
 77
Chap. IX. — Guerre de Macédoine. — Bataille des Cynocéphales. Bataille de Pydna. — La phalange et la légion 
 126
Chap. X. — Guerre contre Jugurtha. Défaite des Cimbres et des Teutons. — Guerres de Mithridate. — Expédition de Crassus contre les Parthes 
 137
Chap. XI. — Conquête des Gaules par les Romains. — État géographique et politique des Gaules, au temps de l’invasion de Jules César 
 187
Chap. XII. — Suite de la conquête des Gaules. — Campagnes de Jules César ; observations de Napoléon sur ces campagnes 
 198
Chap. XIII. — Guerre civile. — Suite des campagnes de Jules César. — Bataille de Pharsale 
 273
Chap. XIV. — Rome sous les empereurs 
 305


POLYBE.
Années 
Pages
454
à
483 
Chap. I. — Première expédition des Romains hors de l’Italie. — Messine est surprise par les Campaniens, et Rhégio par quatre mille Romains. — Rome punit cette dernière trahison. — Les Campaniens ou Mamertins, battus par Hiéron, préteur de Syracuse, implorent le secours des Romains et l’obtiennent, quoique coupables de la