Page:Luzel - Soniou Breiz Izel vol 2 1890.djvu/209

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Et sous les vêtements de la demoiselle, il y aura une chemise d’étoupe,
Qui sera cousue de ficelle, encore sera-t-elle percée de toutes parts.

Cette chanson a été composée par un petit jeune homme,
Qui n’a rien pour (le faire) vivre, sinon sa pauvre petite peine.


Françoise Mao. — Pleudaniel.
__________


LA CONFESSION DU SERGENT
____


Voici Pâques, se dit le Sergent,
Je vais maintenant, incontinent,
Trouver le recteur ou le vicaire,
Pour lui compter nombre de mes exploits.
Dom Simon est trop curieux,
Dom Gilles est trop scrupuleux,
Le recteur n’est pas chez lui,
Le vicaire fera mon affaire.
— Bonjour à vous, monsieur le vicaire,
J’arrive vous trouver encore.

______le vicaire

Combien y a-t-il de temps, si vous avez bonne
______________________________ souvenance,
Depuis que vous n’avez été à confesse?

______le sergent

Il y a dix-neuf ans, bientôt vingt,
Quand viendra la fête de tous les Saints.

______le vicaire

Comment ? dit-il, mon cher enfant,
Tu n’étais (donc) pas dans la chrétienté ?
Eusses-tu été en Hibernie,
Ou en Pays-Saxon, ou en Turquie,
Que tu eusses trouvé prêtre quelconque,
Une fois l’an, pour te confesser.