Page:Mémoires de physique et de chimie de la Société d’Arcueil - Tome 1.djvu/116

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
101
sur les éthers.

potasse exigeoient 40 gram. de l’acide nitrique dont je me suis servi pour leur saturation, et qu’il en résultoit 33 gr. 56 de nitre sec ou fondu ; ce qui donne pour 100 parties de nitre 59,5 de potasse, et 40,5 d’acide nitrique.

M’assurant ensuite que 10 gram. de potasse également pure exigeoient, pour être saturés, 90 grammes du résidu acide, j’en ai conclu la quantité approximative d’acide nitrique en tenant compte, autant que possible, de la quantité d’acétate de potasse qui se forme dans cette opération, et que l’on peut apprécier jusqu’à un certain point par l’alcool.

Quant à la matière qui se charbonne, je n’ai point encore trouvé le moyen de l’isoler, et par conséquent je ne sais combien il s’en trouve dans le résidu : tout ce que je puis assurer, c’est qu’elle ne doit pas être abondante. Enfin j’ai reconnu la quantité approximative d’eau en retranchant de la somme totale du résidu de la distillation, les quantités précédentes d’acide nitrique, d’acide acétique, d’alcool et de matière qui se charbonne.

Si, au lieu de traiter, comme je viens de le dire, le résidu de la distillation de l’alcool et de l’acide nitrique, arrivé au point de ne plus donner d’éther, on le distille lui-même ; d’abord