Page:Mémoires de physique et de chimie de la Société d’Arcueil - Tome 1.djvu/20

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
7
magnétiques.

compter un assez grand nombre d’oscillations pour l’employer avec succès.

L’intensité des forces magnétiques se détermine en faisant osciller l’aiguille d’inclinaison dans son méridien, et en prenant pour sa mesure le carré du nombre d’oscillations faites dans un tems donné. Il peut arriver cependant que l’aiguille éprouve une altération, et dans ce cas toutes les observations seroient affectées d’une erreur qui pourroit être considérable. On peut, il est vrai, changer les pôles de l’aiguille et l’aimanter à saturation ; mais les différences qu’on observe dans ses oscillations, quand elle a été ainsi aimantée deux fois en sens contraire, sont souvent assez grandes pour que dans ces expériences qui demandent de l’exactitude, on ne puisse se permettre de faire ces changemens.

La méthode que nous avons employée nous paroit à l’abri de tout inconvénient. Elle consiste à se servir des oscillations d’une aiguille horisontale suspendue à un fil, pour en conclure ensuite, lorsque l’inclinaison est donnée, celles qu’elle feroit dans sa vraie direction. Soit F la force magnétique totale pour un lieu déterminé, I l’inclinaison et N le nombre d’oscillations horisontales faites pendant le tems T ;