Page:Maman J. Girardin.pdf/59

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


M. Pichon se décide à abandonner le faux Gilbert à son malheureux sort, le capitaine Maulevrier est en train d'embrasser deux amours d'enfants, un petit garçon et une petite fille, pendant que Mme Gilbert sourit doucement, que M. Gilbert cherche le billet de bagages dans son porte-monnaie, et que la domestique attend sans impatience qu'on ait fini de s'embrasser. Elle porte au bras gauche un panier qui a dû contenir des provisions de voyage pour les enfants, et tient de la main droite un faisceau de parapluies ou d'ombrelles qui ressemble vaguement aux faisceaux des licteurs romains. Seulement, au lieu de la terrible hache, ce sont deux filets à papillons qui sortent du faisceau.

Le sang de M. Pichon ne fit qu'un tour et le cœur de M. Pichon bondit d'allégresse, lorsque M. Pichon s'aperçut qu'il s'était trompé de Gilbert. Il poussa un gros soupir et regarda de tous ses yeux.

Le vrai Gilbert avait les cheveux châtain clair et les moustaches blondes, le teint pâle, les sourcils un peu froncés, comme un homme qui a l'habitude de souffrir, et avec cela les yeux riants et la bouche épanouie: « Voilà, se dit M. Pichon, un malade qui ne doit pas être difficile soigner! »

Mme Gilbert était plutôt petite que grande, mais très bien faite dans sa petite taille, avec des mouvements doux et tranquilles et toujours gracieux; elle avait les cheveux noirs et les yeux d'un bleu de pervenche qu'elle clignait un peu, comme les personnes myopes. En dépit de ce clignement, qui était comme une grâce de plus, elle avait le regard franc et droit, très ferme par moments, et cette expression de visage calme et reposée qui dénote presque toujours une conscience tranquille, et l'habitude de prendre les choses de la vie comme elles doivent être prises, c'est-à-dire par le bon côté; car, quoi qu'on en dise, elles ont toujours un bon côté.

La philosophie de M. Pichon n'allait pas jusqu'à lui permettre d'analyser une physionomie; mais il avait un cœur, et un brave cœur, comme il l'avait déjà prouvé. Son cœur fut pris du coup. « Ma grand'foi du bon Dieu! se dit-il à lui-même, si celle-là ne désensorcelle pas la Silleraye, c'est fini de la Silleraye pour jusqu'au jugement dernier. »

Cependant le capitaine Gilbert cherchait toujours son billet de bagages et ne le trouvait pas. Madame le regardait en souriant, sans témoigner la moindre impatience. Un instant, elle détourna la tête