Page:Manila Accord (31 July 1963).djvu/2

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


NO 8029. ACCORD DE MANILLE[1] ENTRE LES PHILIPPINES, LA FÉDÉRATION DE MALAISIE ET L’INDONÉSIE. SIGNÉ À MANILLE, LE 31 JUILLET 1963

__________________

Les Gouvernements de la Fédération de Malaisie, de la République d’Indonésie et de la République des Philippines, animés d’un vif et même désir de procéder à un échange de vues général sur les problèmes actuels concernant la stabilité, la sécurité, le développement économique et le progrès social de leurs trois pays et de la région à laquelle ceux-ci appartiennent, ont décidé, sur l’initiative du Président Diosdado Macapagal, qu’une conférence des Ministres des trois pays aurait lieu à Manille, le 7 juin 1963, en vue de parvenir à une entente et établir entre eux une étroite coopération frater nelle. En conséquence, Tun Abdul Razak, Premier Ministre adjoint de la Fédération de Malaisie, M. Subandrio, Premier Ministre adjoint et Ministre des affaires étrangères de la République d’Indonésie et l’Honorable Emmanuel Pelaez, Vice-Président de la République des Philippines et Secrétaire d’État aux affaires étrangères, se sont réunis à Manille, du 7 au 11 juin 1963.

2. Les entretiens se sont déroulés dans une atmosphère des plus franches et des plus cordiales, conformément à l’esprit d’amitié qui caractérise les diverses réunions qui ont eu lieu entre le Président de la République d’Indonésie, M. Soekarno, le Premier Ministre de la Fédération de Malaisie, Tunku Abdul Rahman Putra et le Président Diosdado Macapagal. Par cette conférence ministérielle, les nations de cette région ont manifesté leur volonté de coopérer plus étroitement dans les efforts qu’elles déploient pour orienter leur avenir commun.

3. Les Ministres ont été unanimes à reconnaître que les trois pays parta geaient la responsabilité principale du maintien de la stabilité de la région et qu’il leur incombait de la protéger de la subversion sous toutes ses formes ou manifestations pour préserver leur propre identité nationale et assurer le développement pacifique de leurs territoires respectifs et de leur région, conformément aux idéaux et aux aspirations de leurs peuples.

4. Dans le même esprit de collaboration constructive, ils ont échangé des vues sur la confédération projetée des nations d’origine malaise, le projet de création de la nouvelle « Fédération de Malaisie », la revendication des Philippines sur le Bornéo septentrional et d’autres problèmes connexes.

  1. Entré en vigueur le 31 juillet 1963, par signature.