Page:Manuscrit Graham.djvu/1

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Manuscrit Graham
1726


Toutes les institutions de la Franc-Maçonnerie révélées et prouvées par la meilleure tradition ainsi que par quelques références à l’Écriture. En premier lieu remarquez que tous nos signes proviennent de l’équerre quelle que soit la matière traitée. Ceci est prouvé par le Chapitre 6, Verset 9, du Premier Livre des Rois.

La salutation se fait comme suit

— D'où venez-vous ? — Je viens d'une juste et respectable loge de Maîtres et de Compagnons appartenant à Dieu et à Saint Jean, qui saluent tous les véritables et parfaits frères de nos saints secrets. Ainsi ferai-je avec vous si je vous trouve tels.

— Je vous salue bien mon frère et je vous demande votre nom. La réponse est J. et l’autre doit dire que son nom est B.

Le tuilage se fait comme suit — Comment saurai-je que vous êtes maçon

— Par les véritables mots, signes et attouchements de mon entrée.

- Où avez-vous été reçu Franc-Maçon ?

— Dans une loge juste et parfaite.

— Qu’est-ce qu'une loge parfaite ?

— Le centre d'un cœur sincère.

— Mais combien de Maçons sont-ils appelés ainsi ?

- N’importe quel nombre impair de 3 à 13.

- Pourquoi faire tant d’embarras et pourquoi toujours des nombres impairs ?

- Par référence à la Sainte Trinité, à l’avènement du Christ et à ses douze apôtres.

- Quel fut le premier pas de votre entrée ?

- Un fort désir de connaître les secrets de la Franc-Maçonnerie.

- Pourquoi fut-elle appelée Franc-Maçonnerie ?

- Premièrement parce que c’est un franc (libre) don de Dieu aux fils des hommes, deuxièmement parce qu'elle est franche de l’intrusion des esprits infernaux, troisièmement parce qu'elle est une franche union des frères de ce saint secret qui doit durer à jamais.

- Comment êtes-vous entré dans la loge ?

— Pauvre et sans le sou, aveugle et ignorant de nos secrets.

- Pour quelle raison ?

— En considération du fait que notre Sauveur devint pauvre pour notre Rédemption, de même je