Page:Maupassant Bel-ami.djvu/26

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Forestier se retourna, et, souriant, il tapa sur la cuisse de Duroy : — C’est pour toi, ça : tu as du succès, mon cher. Mes compliments.

L’ancien sous-off avait rougi ; et il tâtait, d’un mouvement machinal du doigt, les deux pièces d’or dans la poche de son gilet.

Le rideau s’était baissé ; l’orchestre maintenant jouait une valse.

Duroy dit : — Si nous faisions un tour dans la galerie ?

— Comme tu voudras.

Ils sortirent, et furent aussitôt entraînés dans le courant des promeneurs. Pressés, poussés, serrés, ballottés,