Page:Meilhac, Halévy - Le Château à Toto.pdf/16

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



JEANNE.

Oh ! non, papa…


CRÉCY-CRÉCY.

Montre-les…


JEANNE, tirant un petit portefeuille de sa poche.

En voici un…


CRÉCY-CRÉCY.

Et l’autre ?… Eh bien, eh bien !


JEANNE, tirant un second portefeuille.

Le voici.


CRÉCY-CRÉCY.

A la bonne heure, remets-les dans ta poche, et souviens-toi que notre devise est : Pur-et-Crécy. Toi, tu es pure…


JEANNE.

Et vous, vous êtes Crécy.


CRÉCY-CRÉCY.

C’est cela même. Embrasse ton père…


JEANNE, après avoir embrassé son père.

Pauvre jeune homme !

Rentre le vieux serviteur[1].


Scène IV

Les Mêmes, LE VIEUX SERVITEUR.



LE VIEUX SERVITEUR.

Maintenant j’ai les clefs…


CRÉCY-CRÉCY.

Montre-nous le chemin alors…

Bruit de voix au dehors.


JEANNE.

Quel est ce bruit ?

  1. Le vieux serviteur, Crécy-Crécy, Jeanne.