Page:Meilhac et Halévy - La Vie parisienne, 1866.djvu/63

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ACTE TROISIÈME

Le grand salon de l’hôtel de Quimper-Karadec ; mobilier sévère, portraits de famille.



Scène PREMIÈRE

URBAIN, PROSPER, PAULINE, CLARA, LÉONIE, LOUISE.


Au lever du rideau ils sont tous en train d’allumer les bougies, de mettre des fleurs dans les jardinières, etc.


CHŒUR.
–––––––Il faut nous dépêcher vite
–––––––––De tout arranger,
–––––––Pour recevoir la visite
–––––––––De cet étranger.

Entre Bobinet.


Scène II

Les Mêmes, BOBINET.



BOBINET.

Eh bien, mes enfants, cela commence-t-il à prendre une tournure ?…