Page:Meilhac et Halévy - Théâtre, II.djvu/248

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Amélie.

En voici un.


Népomuc.

Grande nouvelle !… le général Fritz sera reçu ici dans une heure, en grande cérémonie… Il est vainqueur ; il revient… Son altesse est dans une joie !… (Faisant quatre pas et répétant.) dans une joie !… (Faisant encore quatre pas.) dans une joie !…

Il a traversé le théâtre et sort vivement par la gauche.

Iza, toute joyeuse.

Ils reviennent ! Nous allons les revoir !

Entrent, par la gauche, Boum et Puck. — L’huissier les suit et reste à la porte.

Puck.

Allons, vite, mesdemoiselles les demoiselles d’honneur, dépêchez-vous !… la Grande-Duchesse vous attend !


Boum.

Hâtez-vous, mesdemoiselles !


Chœur des demoiselles d’honneur.
Ah ! Lettre adorée, etc.
Elles entrent par la droite. — Boum et Puck saluent le prince Paul.

Le prince Paul.

Eh bien ?… et mon Grog !


Puck.

Rassurez-vous…


Grog.

Quoi ?


Boum.

On va recevoir monsieur le baron… Huissier, introduisez monsieur le baron, et faites ce qui vous a été dit… (A Grog, lui montrant la porte de droite.) Monsieur le baron…