Page:Meillet - Esquisse d'une grammaire comparée de l'arménien classique (1936).djvu/2

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche