Page:Michel Martin - Livre Henoch ethiopien, Letouzey, 1906.djvu/183

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


perdus par tout le mystère que les veilleurs ont appris et enseigné à leurs enfants. 8. Toute la terre a été corrompue par la science de l’œuvre d’Azazel ; impute-lui donc tout péché.

9. Et le Seigneur dit à Gabriel : Va vers les bâtards et les réprouvés et vers les fils de courtisanes, et fais disparaître [les fils de courtisanes et] les enfants des veilleurs d’entre les hommes ; chasse-les et renvoie-les ; ils se détruiront les uns les autres par le meurtre, car il n’y aura pas pour eux de longs jours. 10. Et tout ce qu’ils te demanderont ne sera pas (accordé) à leurs pères en

______


. 1 « Ont appris » d’après le Syncelle , eÎitov. — Le grec de Gizeh a èicaTixÇxv , de uaTcÉffaïf) : sans doute une faute de copiste pour eiceTaaov, de TceTawufxi (Bouriant). C’est ce qu’a dû lire l’éthiopien, qui a traduit par qatalù, « ils ont tué. »

u Et fais disparaître les fils des courtisanes » manque dans 

G et A.

G, M, Q, U : « Us te demanderont tout. » — Le 2« groupe 

porte : « Et tous te demanderont. » — T ajoute en glose mar- ginale à « ils te demanderont » : « de laisser vivre les enfants. » A Le Syncelle : « ne soient pas perdus par le mystère que les veilleurs ont dit et enseigné, » etc. h Gizeh : a Et toute la terre a été dévastée, ayant été corrompue par les œuvres de l’enseignement d’Azaël. » — Le Syncelle : « Et toute la terre a été dévastée par les œuvres de l’enseignement d’Azaêl, et impute-lui à elle (la terre) » (faute : aûryj pour aûrco). c Gizeh : « Va vers les bâtards (ixoc^’iipéouç, transcription de l’hébreu mamzerim)^ vers les illégitimes et les fils de prostitu- tion , et détruis les fils des veilleurs d’entre les hommes ; envoie- les dans une guerre de destruction. » — Le Syncelle : « Va, Gabriel , vers les géants , vers les bâtards , vers les fils de prosti- tution, et détruis les fils des veilleurs d’entre les fils des hommes ; -10. Sur le meurtre des géants les uns par les autres, voir Le livre des Jubilés, v.