Page:Michelet - OC, Les Femmes de la Révolution, Les Soldats de la Révolution.djvu/279

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



AVERTISSEMENT


C’est au commencement de 1851 que M. Michelet conçut l’idée du livre, trop souvent interrompu, que l’on publie ici, dans sa partie achevée, sous le titre : Les Soldats de la Révolution.

M. Michelet venait d’offrir aux nations opprimées le « puissant cordial » de ses Légendes du Nord à cette heure de crise intérieure où la France, sous la présidence de Louis Bonaparte, descendait la pente fatale qui la menait au 2 Décembre. Le 12 mars 1851 était jour de cours au Collège de France. Ce même jour avait lieu l’enterrement de la pauvre Mme Mina Quinet, et M. Michelet devait, avant sa leçon, parler sur la tombe. Il allait se rendre au cimetière, quand un huissier lui remit le décret qui le suspendait de ses fonctions de professeur. Le gouvernement, qui prévoyait une manifestation des Écoles pour ses deux maîtres aimés, avait résolu de l’empêcher ; de là cette communication tardive, qui laissait croire à la jeunesse que les funérailles seules faisaient ajourner