Page:Michelet - OC, Les Femmes de la Révolution, Les Soldats de la Révolution.djvu/297

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
295
NOS ARMÉES RÉPUBLICAINES

pénétrer nos armées dans leur composition, dans le détail où est la vie. Elle fixera le caractère de chacune d’elles, et verra qu’elles formèrent leurs généraux autant qu’elles furent formées par eux, imprimant aux génies les plus indépendants leur puissante personnalité. Les fermes et vaillantes armées du Rhin, de Sambre-et-Meuse, conduites par des hommes du Nord, ont fait leurs chefs à leur image. La terrible armée d’Italie, composée de marcheurs terribles, Basques et Gascons, de bouillants Provençaux, voulait un général du Midi, comme le Piémontais Masséna, le Corse Bonaparte elle reçut, donna l’étincelle, électrisa ceux qui l’électrisaient et du contact jaillit la foudre.