Page:Mirbeau - L’Épidémie.djvu/13

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

LE MAIRE

Ce que c’est que de nous !… (S’adressant aux conseillers.) Si vous voulez, Messieurs, nous allons ouvrir la séance.

LE DOCTEUR TRICEPS

Je vous en prie… Et encore pardon, n’est-ce pas ?

(Le maire se dirige vers la table. Les conseillers gagnent leurs places, où ils s’installent avec bruit.)

LE MAIRE

Messieurs, la séance est ouverte !… (Feuilletant des lettres et des papiers.) J’ai là quelques lettres d’excuses de nos collègues absents… Elles n’ont d’ailleurs aucun intérêt… Dois-je vous en donner connaissance ?…

PREMIER CONSEILLER

Inutile… Inutile.

LE MAIRE, vaguement.

Des rhumes… des bronchites… des lumbagos… des dames qui accouchent !… (Avec esprit.) Au moins on ne pourra pas dire que les conseillers municipaux favorisent la dépopulation française… (Quelques rires… Il passe les lettres au secrétaire.) Elles figureront au procès-verbal !…

DEUXIÈME CONSEILLER

C’est bien de l’honneur !…

LE MAIRE

Le règlement, Messieurs !… (Plus grave.) Je dois une mention particulière à notre honorable collègue, M. Isidore-Théophraste Barbaroux… qui fut arrêté hier soir !