Page:Montholon - Souvenirs de Sainte-Hélène, 1901.pdf/255

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

APPENDICE III

EXTRAIT DE LA GÉNÉALOGIE
DE LA
MAISON DE MONTHOLON-SÉMONVILLE


xiv[1]. — Messire Mathieu, marquis de Montholon[2], chevalier, comte de Lee[3], chef de nom et d’armes, mestre de camp commandant le régiment Royal-Penthièvre-dragons,chevalier de Saint-Louis, premier veneur de S. A. R. Monsieur, comte de Provence, né à Paris le 1er août 1753, mourut à Paris le 19 avril 1788, laissant quatre enfants de son mariage avec Angélique-Aimée de Rostaing, née à

  1. Les chiffres romains indiquent le degré de la filiation qui fut établie avant la Révolution, pour l’admission aux honneurs de la Cour. — Du C.
  2. Descendant, à la septième génération, de François de Montholon, garde des sceaux de France sous François Ier, dont le fils, nommé aussi François, fut de même garde des sceaux sous Henri III. — Du C.
  3. Il fut réglé, par lettres patentes de Louis XVI, dûment enregistrées, que le titre héréditaire de comte de Lee serait, à perpétuité, porté par le fils aîné du marquis de Montholon. — Du C.