Page:Mussotte - De la cellule normale et pathologique.djvu/7

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


De la cellule Normale


Définition.


Les cellules sont de petits corps arrondis vésiculeux, échappant à l’œil nu, et ne pouvant être étudiées sans le secours du microscope. Les plus petites cellules ont de 0mm 2 à 0mm 4 et les plus grandes de 0mm 4 à 0mm 8. Une cellule complète est constituée par une enveloppe transparente et délicate, renfermant un contenu liquide, au milieu duquel nagent des granulations ; parmi celles-ci, il y en a une plus volumineuse que les autres, et à laquelle on a donné le nom de noyau. Ce dernier n’est autre chose que la reproduction d’une cellule plus petite avec son enveloppe, son contenu, ses granulations, et parmi ses dernières, une plus développée que les autres, qui porte le nom de nucléole.


Origine de la cellule


L’ovule, qui est le premier germe de tout être vivant, a été assimilé à une cellule, il présente, en effet, la même composition que cette dernière, sous un plus grand volume. La