Page:NRF 11.djvu/513

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


NOTES 507

préfère pour ma part à tous ces spécimens de littérature plus ou moins humoristico-sportive certains Pickwick Papers qui devaient être à l'origine, on s'en souvient, une série d'aventures grotes- ques de chasse et de sport. (Et, à ce propos, quel livre dicterait à un moderne Dickens de Bayonne, Tarbes, Toulouse ou Bordeaux l'actuelle rugbymanie méridionale !) Mais M. Rozet estime que cette littérature ne constitue qu'une étape, et il appelle de tous ses vœux " quelque chose de plus original ". Il rêve, en bref, d'une littérature qui introniserait dans la poésie et le roman les sensations " musculo-dynamiques " comme jadis Baudelaire les sensations olfactives, une littérature qui se consacrerait ** à la description et à l'analyse minutieuses de la vie physique, de l'effort sportif et de toutes les sensations qui s'y rattachent, de tous les sentiments qu'ils font naître. " Soit. Attendons le Paul Bourget de la vie sportive. Mais ne croyez- vous pas, Georges Rozet, que la véritable littérature d'une race ou d'une génération musclée, c'est l'épopée grecque, c'est la Chanson de Roland, c'est de nos jours la littérature de Rudyard Kipling, hier celle de Walter Scott, de Mayne Reid, de Cooper, de notre vieux Dumas que je vois avec plaisir qu'un Henry de Bruchard, à la Revue Critique des Idées et des Livres, s'efforce de réhabiliter, une littérature o\x l'extraordinaire, l'aventureux, l'héroïque tiennent la première place, où il y a essentiellement des événements, des obstacles vaincus ou tournés, des exploits, de beaux cris de guerre, de beaux coups de fusil et de beaux coups d'épée, sans préjudice de beaux coups de fourchette, et non des analyses, des dosages de sensations, de sentiments et d'émotions ? Au demeurant, il ne serait pas inintéressant qu'un Jean Richard Bloch, après nous avoir dit comment se fait une section d'infanterie nous révélât comment se fait une équipe de football, et je verrais sans déplaisir et même avec joie qu'un Pierre Hamp sportif traitât le même sujet à sa manière, la manière de Marée Fraîche, de Vin de Champagne, du Rail et de V Enquête.

C.V.

�� �