Page:NRF 1909 12.djvu/20

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


442 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

Et voici que le ciel doré comme le miel après notre réveil s'élève sur le toit.

��Francis Jammes.

��Octobre 1909.

�� �