Page:NRF 3.djvu/448

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


438

��ELOGES

POUR FÊTER UNE ENFANCE

" King Lighïs Settlements. "

I

Palmes... î

Alors on te baignait dans V eau-de-feuilles-vertes ; et Peau encore était du soleil vert ; et les servantes de ta mère, grandes files luisantes, remuaient leurs jambes chaudes près de toi qui tremblais...

(Je parle d'une haute condition, alors, entre les robes, au règne de tournantes clartés.)

Palmes ! et la douceur

d'une vieillesse des racines..! La terre

alors souhaita d'être plus sourde, et le ciel plus profond ou des arbres trop grands, las d'un obscur dessein, nouaient un pacte inextricable...

{J'ai fait ce songe, dans l'estime: un sûr séjour entre les toiles enthousiastes.)

Et les hautes

racines courbes célébraient

�� �