Page:NRF 5.djvu/209

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


203

��L'OTAGE

ACTE TROISIÈME SCÈNE I

Le château de Pantin prh de Paris. Un grand salon au rez-de-chaussée avec quatre portes-fenêtres donnant sur une terrasse. Mobilier officiel du temps de r Empire^ cuivres et acajou massif. Un grand portrait au mur représentant r Empereur Napoléon en costume de sacre. Toute la pièce est en désordre et souillée de houe. C^est le quartier-général de Formée qui défend Paris contre les Alliés^ et que commande le général baron Toussaint Turelure^ préfet de la Seine^ réunis- sant dans ses mains les pouvoirs civils et militaires.

Coups de canon dans le lointain. 'Puis^ tout près y joyeux carillon de trois cloches sonnant le baptême.

TOUSSAINT TU RELU RE debout, STGNE cachée dans un grand fauteuil à oreillettes. ^

TOUSSAINT TURELURE. — Vous avez mes instructions. Maintenant il faut que je vous quitte ; excusez-moi. Voici le cortège qui quitte l'église.

Tous mes officiers sont réunis dans la pièce à

' Pendant tout Tarte Sygne a ce tic nerveux d'agiter la tète lentement de droite à gauche, comme quelqu'un qui dit : Non.

�� �