Page:NRF 7.djvu/1083

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LE THEATRE lO??

et n'intervient que discrètement en quelques passages du dialogue judicieusement choisis. Joignez à la musique une figuration nombreuse, voyante, réglée avec une prodigieuse ingéniosité, et vous ne vous étonnerez plus que sous tant d'ornements divers, la pièce d'Emile Verhaeren se soit trouvée comme ensevelie. Mais ce qui a mis le comble à l'impression de morcellement, ce qui a détruit la ligne des scènes et la continuité des actes, c'est la diction et le jeu d'acteurs presque tous illustres, mais appartenant aux écoles les plus opposées. " Le corps de Dionysos mis en lambeaux par les Bacchantes, " disait devant ce spectacle un de nos plus fins hellénistes.

On s'est montré sévère pour M™^ Ida Rubinstein, J'accorde que son accent est de la plus pénible dureté, mais il n'est guère plus russe que celui de M. de Max dont on accepte les intonations les plus singulières. Et de quelles qualités n'eiFace- t-elle pas ce défaut de prononciation ! Toute autre interprète semble, en regard de sa mimique, lourde et obtuse. On pouvait redouter que trop longtemps mêlée à une troupe de ballet. M™® Rubinstein ne dansât son rôle ; non, elle l'a joué. Elle en a rendu avec un art trop minutieux et trop savant, mais merveilleusement nuancé et divers, la tendresse, la mélancolie, l'épouvante. On n'a rien vu qui égalât ce mélange de lassitude, de pudeur, d'émotion et d'ennui avec lequel, muette, elle rentre pour la première fois à Sparte. Cette tête qui se dé- tourne, ce regard circulaire, ce manteau qui glisse de l'épaule... Ce fut Hélène même.

Expérience admirable et fausse, expérience qu'il fallait tenter et dont nous oublierons vite la fausseté puisque la pièce nous reste et qu'il ne dépendra que de nous de la relire et d'en goûter la beauté dépouillée. C'est quelque chose que d'avoir mis fin à l'ignorance honteuse où nous étions de cette tragédie, jouée déjà en Allemagne et en Belgique. C'est quelque chose que de l'avoir imposée à dix mille snobs.

Jean Schlumberger.

�� �