Page:NRF 7.djvu/506

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


500 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

laissé égarer par le néo-impressionnisme. Au milieu du dédain presque universel pour la précision du dessin, il a continué de conduire son crayon avec une ferme correction. De son bel et sévère entêtement, l'estime où le tiennent les jeunes aujour- d'hui vient le récompenser. Voici, me semble-t-il, ce qu'il faut aimer en lui : lorsqu'il dessine un corps il ne nous donne pas à choisir entre plusieurs traits négligemment les uns auprès des autres jetés, il ne nous flatte pas en nous demandant quelle indication nous paraît la plus convenable ; il prend sur lui de déterminer ce que nous devons voir et d'avance, courageuse- ment, se prive du bénéfice de notre hésitation, renonce à l'admi- ration de ceux qui ne voudront pas subir son choix. Cette décision, trop rare aujourd'hui, donne à ses toiles une dignité, qui fait qu'on voudrait pouvoir les aimer davantage.

Hélas ! comment s'empêcher de reconnaître qu'en presque toutes il y a un vice intime, une sorte de contradiction dans les termes ? — Vallotton, après Ingres, se donne pour fin l'enve- loppement de la forme par un trait unique ; il cherche une ligne qui joigne d'un seul jet suave, et sans brisures, tous les points de l'objet et dont le complexe détour n'empêche pas la continuité ; il tâche de communiquer à son trait cette indé- pendance et cette personnalité sublimes que nous voyons au trait d'Ingres. Mais nul n'est plus successif que lui : il dessine peu à peu, en plusieurs fois, à force d'additions ; chaque instant de la ligne qu'il trace est séparé de tous les autres. Loin d'avoir d'emblée la vision de l'ensemble, toute sa vertu au contraire est un beau scrupule, un sévère attachement à la lettre des contours ; il n'est fort que par la façon dont il sait ne pas se laisser distraire de " là où il en est " ; il est tout entier à ce qu'il tient ; il a une dureté dans l'application, qui n'est pas sans puissance ; il tombe avec intelligence dans tous les creux de la forme ; il n'omet jamais de rentrer avec elle ; il est toujours aussi près qu'elle le lui permet de son centre ; il la serre toujours aussi étroitement qu'il lui est possible de le faire sans

�� �