Page:NRF 7.djvu/922

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


9l6 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

importance cette énorme lutte de classes présente pour la culture générale.

Ces arrière-plans sociaux donnent aux livres d'Eduard von Keyserling un plus fort relief — précisément parce que toute tendance actuelle en est absente. Ces récits sont formés de la vie même de cette vieille aristocratie terrienne qui est forcée d'abandonner le pouvoir aux nouvelles classes montantes. Dans le numéro de mai de la t^eue Rundschau, un essai posthume du poète danois Hermann Bang analyse les éléments que le dernier roman de Keyserling {Wellen, chez S. Fischer, à Berlin) doit à cette origine nobiliaire et qui font le charme secret de ces récits :

" La patience est l'âme même de la poésie de Keyserling. Une patience acquise et douce lui a enseigné à regarder les hommes et la vie. Le comte Keyserling ne juge personne ; il ne juge même pas la vie. Les événements sont modestes, si modestes que chaque page répand une tristesse douce et comme lumi- neuse. Le ton fondamental de sa poésie est un deuil attendri, un renoncement, un scepticisme douloureux qui s'assoupit, ce scepticisme dont une lignée d'aïeux dote dès le berceau ses derniers descendants, pénétrant toute chose sans la détruire et sachant considérer la vie pour ce qu'elle est ; un convoi funé- raire et bariolé. "

Dans ce même fascicule, signalons l'article oh Moritz Heimann discute les publications posthumes de Tolstoï. Il en blâme la publication hâtive, confuse et dépourvue de plan, il en étudie la qualité d'art et se demande pourquoi ce sont précisément le Cadavre vivant et La lumière qui luit dans les ténèbres qui sont demeurés à l'état de fragments. " Il n'a pas pu tirer un drame de sa sainteté, pour les mêmes raisons qui l'ont empêché de transporter tout entière sa sainteté dans sa vie. Le Saint a combattu le poète, comme il a combattu l'époux, le père, le propriétaire, le philanthrope et le réfor- mateur. Il aurait pu être un meilleur réformateur, il aurait pu

�� �