Page:ONU - Résolutions et décisions du conseil de sécurité, 01-01-2001 au 31-07-2002.djvu/119

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Résolutions adoptées et décisions prises par le Conseil de sécurité du 1er janvier 2001 au 31 juillet 2002 dans le cadre de l’action menée en vue d’aider le Timor oriental à mener à bien ce passage sans précédent à l’autonomie. »

À sa 4462e séance, le 30 janvier 2002, le Conseil a décidé d’inviter les représentants de l’Australie, du Bangladesh, du Brésil, de l’Espagne, de Fidji, de l’Indonésie, du Japon, de la Nouvelle-Zélande, des Philippines, du Portugal et de la République de Corée à participer, sans droit de vote, à la discussion de la question intitulée : « La situation au Timor oriental

« Rapport du Secrétaire général sur l’Administration transitoire des Nations Unies au Timor oriental (S/2002/80 et Corr. 1) ».

À la même séance, comme convenu lors de précédentes consultations, le Conseil a décidé, en vertu de l’article 39 de son règlement intérieur provisoire, d’adresser une invitation à M. Seigio Vieira de Mello, Représentant spécial du Secrétaire général et Administrateur transitoire pour le Timor oriental, et à M. José Ramos-Horta, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération de la deuxième Administration de transition du Timor oriental. À sa 4463e séance, le 31 janvier 2002, le Conseil a examiné la question intitulée : « La situation au Timor oriental

« Rapport du Secrétaire général sur l’Administration transitoire des Nations Unies au Timor oriental (S/2002/80 et Corr. 1) ».


Résolution 1392 (2002)
du 31 janvier 2002

Le Conseil de sécurité,

Réaffirmant ses résolutions antérieures sur la situation au Timor oriental, en particulier ses résolutions 1272 (1999) du 25 octobre 1999 et 1338 (2001) du 31 janvier 2001, ainsi que les déclarations de son président sur la question, en particulier celle du 31 octobre 2001 (S/PRST/2001/32),

Rendant hommage au travail accompli par l’Administration transitoire des Nations Unies au Timor oriental (ATNUTO) ainsi qu’à la direction offerte par le Représentant spécial du Secrétaire général en vue d’aider la population du Timor oriental à jeter les bases de la transition vers l’indépendance,

Rappelant que, dans la déclaration de son président (S/PRST/2001/32), le Conseil a souscrit à la recommandation présentée le 19 octobre 2001 par l’Assemblée constituante du Timor oriental tendant à ce que l’indépendance soit déclarée le 20 mai 2002, et notant avec satisfaction les efforts assidus faits par le deuxième Gouvernement de transition et par la population du Timor oriental pour accéder à l’indépendance à cette date,

Ayant examiné le rapport du Secrétaire général en date du 17 janvier 2002 (S/2002/80 et Corr.1) et notant que le Secrétaire général recommande que le mandat de l’ATNUTO soit prorogé jusqu’à la date de l’indépendance,

Comptant recevoir, un mois au moins avant la date de l’indépendance, d’autres propositions précises du Secrétaire général au sujet du mandat et de la structure de la Mission qui fera suite à l’ATNUTO après l’indépendance,

1. Prend note avec satisfaction du rapport du Secrétaire général daté du 17 janvier 2002 ;