Page:Orain - Au pays de Rennes.djvu/112

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
90
AU PAYS DE RENNES

six siècles, ont été la préoccupation constante des habitants de la vieille cité bretonne. Nous allons indiquer les places qu’ils ont successivement occupées. Mais auparavant, disons deux mots de la croix de la Mission :

Cette croix fut placée en grande pompe à la suite de la Mission de 1817, comme le témoigne une curieuse gravure de l’époque, assez rare aujourd’hui.

À l’occasion d’une Mission donnée en 1887, la croix assez délabrée a été restaurée, redorée et un petit square enclos d’une grille a été créé à l’entour. La place de la Mission vient d’être plantée d’arbres dont l’ombrage sera fort agréable dans quelques années, pour les flâneurs qui, le samedi, viennent fureter dans les étalages des bouquinistes.


REMPARTS ET PORTES


Un travail extrêmement sérieux, et fort peu connu, a été fait en 1882 par M. Ch. Jailliard sur les fortifications de notre ville et son étendue depuis le IXe jusqu’au XVe siècle.

Il nous a paru intéressant d’analyser ce travail exécuté au moyen du plan de 1616 annexé à l’histoire de Bretagne de d’Argentré, du plan de 1665 dressé par Hévin et du plan de la ville de Rennes telle qu’elle est aujourd’hui.