Page:Ostervald - La Sainte Bible, 1867.djvu/1112

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


et ne dirent rien alors à personne de ce qu’ils avaient vu.

37 Le jour suivant, comme ils descendaient de la montagne, une grande troupe vint au-devant de Jésus.

38 Et un homme de la troupe s’écria et dit : Maître, je te prie, jette les yeux sur mon fils ; car c’est mon fils unique.

39 Un esprit se saisit de lui, et aussitôt il jette de grands cris, il l’agite violemment, le fait écumer, et à peine le quitte-t-il, après l’avoir tout brisé.

40 Et j’ai prié tes disciples de le chasser ; mais ils n’ont pu.

41 Et Jésus, répondant, dit : O race incrédule et perverse, jusqu’à quand serai-je avec vous et vous supporterai-je ? Amène ici ton fils.

42 Et comme il s’approchait, le démon le jeta contre terre, et l’agita violemment ; mais Jésus reprit fortement l’esprit immonde, et guérit l’enfant, et le rendit à son père.

43 Et tous furent étonnés de la puissance magnifique de Dieu. Et comme ils étaient tous dans l’admiration de tout ce que Jésus faisait, il dit à ses disciples :

44 Pour vous, écoutez bien ces paroles : Le Fils de l’homme doit être livré entre les mains des hommes.

45 Mais ils n’entendaient point cette parole ; elle était si obscure pour eux, qu’ils n’y comprenaient rien ; et ils craignaient de l’interroger sur ce sujet.

46 Et il survint une dispute parmi eux, lequel d’entre eux serait le plus grand.

47 Mais Jésus, voyant les pensées de leur cœur, prit un enfant et le mit auprès de lui.

48 Et il leur dit : Quiconque reçoit cet enfant en mon nom, il me reçoit ; et quiconque me reçoit, reçoit celui qui m’a envoyé. Car celui d’entre vous tous qui est le plus petit, c’est celui-là qui sera grand.

49 Et Jean, prenant la parole, dit : Maître, nous avons vu un homme qui chassait les démons en ton nom ; et nous l’en avons empêché, parce qu’il ne te suit pas avec nous.

50 Et Jésus lui dit : Ne l’en empêchez point ; car celui qui n’est pas contre nous est pour nous.

51 Comme le temps auquel il devait être enlevé du monde approchait, il se mit en chemin, résolu d’aller à Jérusalem.

52 Et il envoya des gens devant lui, qui, étant partis, entrèrent dans un bourg des Samaritains, pour lui préparer un logement.

53 Mais les Samaritains ne le reçurent pas, parce qu’il paraissait aller à Jérusalem.

54 Et Jacques et Jean, ses disciples, voyant cela, lui dirent : Seigneur, veux-tu que nous disions que le feu du ciel descende sur eux et qu’il les consume, comme Elie le fit ?

55 Mais Jésus, se tournant vers eux, les censura et leur dit : Vous ne savez de quel esprit vous êtes animés ;

56 Car le Fils de l’homme n’est point venu pour faire périr les hommes ; mais il est venu pour les sauver. Et ils s’en allèrent à un autre bourg.

57 Et comme ils étaient en chemin, un homme lui dit : Je te suivrai, Seigneur, partout où tu iras.

58 Mais Jésus lui répondit : Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel des nids, mais le Fils de l’homme n’a pas où reposer sa tète.

59 Il dit à un autre : Suis-moi. Et il lui répondit : Seigneur, permets que j'aille auparavant ensevelir mon père.

60 Jésus lui dit : Laisse les morts ensevelir leurs morts, mais toi, va annoncer le règne de Dieu.

61 Un autre lui dit aussi : Je te suivrai, Seigneur ; mais permets-moi de prendre auparavant congé de ceux qui sont dans ma maison.

62 Mais Jésus lui répondit : Celui qui met la main à la charrue et regarde derrière lui, n’est point propre pour le royaume de Dieu.