Page:Péladan - Le Théâtre complet de Wagner, 1894.djvu/67

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




1842


LE VAISSEAU FANTÔME



Le Hollandais volant fut conçu pendant la traversée de Pillau à Riga sur un voilier.

Les matelots lui racontèrent la légende, et il subit une tempête : la traversée dura trois semaines et demie.

Le poème fut composé à Meudon, au printemps de 1841.

Il écrivit la partition en sept semaines ; deux mois après, il fit l’ouverture.

À Dresde, après le succès de Rienzi, on mit immédiatement en répétition « le Vaisseau Fantôme ».

La première représentation eut lieu le 2 janvier 18i3.

Waechler, le Hollandais. — Mme Schroeder-Devriendt, Senta. — Dettmer, Daland. — Reinhold, Erik. — Marie Wachter. La nourrice, Mary.

Ce fut un insuccès.

En mai de la même année, on le représenta à Riga.

En juin, Sophr le fit jouer à Cassel.

Au début de 1844, on le monta à Berlin. À la seconde, la salle était vide. Traduit par Ch. Nuitler, « le Vaisseau Fantôme » fut représenté sans succès en 1872-73, à Bruxelles avec Mlle Sternberg, le ténor Varot et le baryton Brion d’Orgeval.