Page:Paul Sébillot - Littérature orale de la Haute-Bretagne.djvu/329

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dur comme une roche qui n’est pas roche ; blanc comme lait qui n’est pas lait.

— Un noyer et les noix.

Cf. Rolland, D. 107 (Lozère, pays Messin, Ardèche, Angleterre, Alsace).

30.
Une petite potée,
Qui n’est ni pévrée ni salée,
Et qu’est ben goûtée.

— Une noisette.

Cf. Rolland, D. 109 (Paris, Languedoc).

31.

Haut père, rude mère, bon enfant qui est dedans. (E.)

— Un châtaignier, l’enveloppe de la châtaigne et la châtaigne.

Cf. Mélusine, col. 255, D. 18 (Forez et Velay) ; Rolland, D. 112 (Seine-et-Oise, Isère, Ardèche) ; Sauvé, D. 61 (Basse-Bretagne) ; Bladé, D. 50 (Armagnac et Agenais).

32.

Galène, galènas, que j’ai rencontré dans le fond d’un bois ; il m’a présenté sa barbe à faire, son cu à lécher ; je n’ai pu m’y refuser. (M.)

— Une mêle ou nèfle.

Cf. Une devinette poitevine, Mélusine, col. 246.