Page:Paul Sébillot - Littérature orale de la Haute-Bretagne.djvu/335

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Cf. Rolland, D. 136 (Paris, Seine-et-Marne, Sarthe, Ardèche, Languedoc, Béarn, Hollande, Lithuanie, Alsace).

48.

Qui est-ce qui va sus la tête à la messe ?

— Les clous des souliers.

Cf. Rolland, D. 139 (Paris, Angleterre, Hongrie) ; Sauvé, D. 78 (Basse-Bretagne).

49.

a) Qui est-ce qui entère (entre) avant l’homme dans l’église ? (E.)

— Son chapeau.

b) Qui entère le cu le premier dans l’église ?

— Un chapeau. (E.)

50.

a) Quel est le plus secret de la maison ? (E.)

— Le seuil de la porte.

b) Qui est le plus bête de la maison ? (E.)

— Le seuil, parce qu’on marche dessus et qu’il ne dit rien.

51.
Pié à pié, ventre à ventre,
J’attire mon affaire et la li fourre dans l’ventre.

— Un homme qui met une clé dans la serrure d’une armoire.