Page:Paul Sébillot - Littérature orale de la Haute-Bretagne.djvu/352

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Cf. Sauvé, D. 122 (Basse-Bretagne) ; Bladé, D. 92 (Armagnac, Agenais).

116.

La grande contière, pignière, pivaudière, qui dit à ses petits contiaux, pigniaux, pivaudiaux : N’allez point au bois contant, pignant, pivaudant, tandis que vous ne soyez grands comme la grande contière, pignière, pivaudière. (Evran.)

— Cest une couleuvre qui dit à ses petits de ne point aller au bois avant qu’ils soient grands comme elle.