Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/149

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
139
Cendrillon.

core plus parée que la premiere fois. Le Fils du Roi fut toûjours auprés d’elle, & ne ceſſa de lui conter des douceurs ; la jeune Demoiſelle ne s’ennuyoit point & oublia ce que ſa Maraine luy avoit recommandé ; de ſorte qu’elle entendit ſonner le premier coup de minuit, lorſqu’elle ne croyoit pas qui fut encore onze heures : elle ſe leva & s’enfüit auſſi legerement qu’auroit fait une biche : le Prince la ſuivit, mais il ne put l’at-