Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/153

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
143
Cendrillon.

à toute la Cour, mais inutilement : on la porta chez les deux ſœurs, qui firent tout leur poſſible pour faire entrer leur pied dans la pentoufle, mais elles ne purent en venir à bout. Cendrillon, qui les regardoit, & qui reconnut ſa pentoufle, dit en riant, que je voye ſi elle ne me ſerait pas bonne : ſes ſœurs ſe mirent à rire et à ſe moquer d’elle. Le Gentilhomme qui faiſoit l’aſſay de la pentoufle, ayant regardé attentivement Cen-