Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/222

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

de son mary. Le petit Pouçet qui avoit remarqué que les filles de l’Ogre avoient des Couronnes d’or sur la teste, & qui craignoit qu’il ne prit à l’Ogre quelques remords de ne les avoir pas égorgés dés le soir même, se leva vers le milieu de la nuit, & prenant les bonnets de ses freres & le sien, il alla tout doucement les mettre sur la teste des sept filles de l’Ogre, aprés leur avoir osté leurs Cou-