Page:Pierre de Coubertin - Pédagogie Sportive, 1922.djvu/69

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


TECHNIQUE DES EXERCICES SPORTIFS

Classification des sports.

Une classification des Exercices sportifs n’est pas inutile à établir ; la théorie s’en trouve clarifiée et la pratique même en peut tirer quelques facilités.

Plusieurs bases de classification se présentent. La physiologie pourtant n’en fournit point de satisfaisantes. La distinction entre les exercices de force et les exercices d’adresse est erronée. La force et l’adresse se combinent dans chaque sport[1] ; le dosage seul diffère. L’origine du mouvement donnerait lieu à un meilleur classement : on peut distinguer à cet égard entre l’automatisme, l’obéissance et l’initiative répétée[2] ; mais les frontières ainsi établies ne sont pas assez précises.

La psychologie suggère une classification établie d’après la nature de l’instinct dominant : équilibre ou combat[3]. Ainsi, non seulement les escrimes mais

  1. Le travail des poids, sport de force par excellence, comporte beaucoup d’adresse.
  2. Voir Essais de Psychologie sportive (Payot et Cie).
  3. Voir mes Notes sur l’Éducation publique (Hachette) et la Revue des Deux-Mondes du 1er juillet 1900.