Page:Platon - Œuvres, trad. Cousin, XI, XII et XIII.djvu/226

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



THÉÉTÈTE.

Sans hésiter.

L’ÉTRANGER.

Courage; c’est à nous maintenant de ne pas lâcher le gibier que nous chassons. Le voilà bientôt enveloppé dans le filet de nos raisonnements; il faudra bien qu’il en passe par là.

THÉÉTÈTE.

Par où ?

L’ÉTRANGER.

C’est-à-dire qu’il soit rangé dans l’espèce des faiseurs de prestiges.

THÉÉTÈTE.

Pour moi, je suis tout-à-fait de cet avis

 

L’ÉTRANGER.

Eh bien ! je propose de diviser tout de suite l’art de faire des simulacres, et quand nous serons entrés dans cette voie, si le sophiste voulait faire résistance, de le saisir au corps, selon l’ordre du roi, devant lequel nous étalerons notre proie en la lui livrant[1] ; que s’il vient à se cacher dans quelque subdivision de l’art d’imiter, il faut

  1. S'agit-il ici de la coutume de Lacédémone, où pour obtenir justice on s'adressait au roi, qui renvoyait les parties devant les juges compétents (Xen. de Lac. rep. c. XIII), ou plutôt n'est-ce pas une allusion à ces grandes chasses qu'on exécutait en Asie par l'ordre du grand roi, et où ce prince commandait en personne comme à la guerre? (Xenoph. Cyrop., l. I.).