Page:Platon - Œuvres, trad. Cousin, XI, XII et XIII.djvu/322

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



L’ÉTRANGER.

Nous avions commencé par la division de l’art de faire et de l’art d’acquérir.

THÉÉTÈTE.

Oui.

L’ÉTRANGER.

Et notre homme nous est apparu d’abord dans l’art d’acquérir, et, de division en division, dans la chasse, dans le combat, dans le négoce, et autres espèces du même genre.

THÉÉTÈTE.

Tout-à-fait.

L’ÉTRANGER.

Mais maintenant qu’il est contenu dans l’art d’imiter, c’est l’art de faire qu’il nous faut diviser d’abord : car imiter c’est faire ; seulement c’est l’art de faire des simulacres, et non pas les choses elles-mêmes. N’est-il pas vrai ?

THÉÉTÈTE.

Très-vrai.

L’ÉTRANGER.

Or l’art de foire a deux parties.

THÉÉTÈTE.

Lesquelles ?

L’ÉTRANGER.

L’une divine, l’autre humaine.

THÉÉTÈTE.

Je n’entends pas encore.