Page:Platon - Œuvres, trad. Cousin, XI, XII et XIII.djvu/918

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

exprime déjà le contraste que Platon développe ensuite par ῥαστώνες τε πέρι ϰαὶ χαλεπότητος, et par γῆν μὲν ϰαὶ ὄρη.... θεία, en opposition à ἀνθρώπινα, peut fort bien signifier ce qui n’est pas l’humanité, ce qui se rapporte à la nature, au monde, lequel a été démontré divin. Cette interprétation vaut encore mieux que la correction arbitraire inventée par Cornarius, et adoptée par Ast et Stalbaum, celle de οὐράνια au lieu de ἀνθρώπινα, correction qui efface d’abord l’opposition dont ce passage entier est rempli.

Page 255. — Une des meilleures preuves de l’incomparable fertilité de cette contrée, c’est qu’elle pouvait nourrir une grande armée composée de gens du voisinage dépendants de nous. Bekker, page 153.... στατόπεδον πολὺ τῶν περὶ τὲν γῆν ἀργὸν ἔργων.

J’avoue, avec Stalbaum, que je ne sais ce que signifie cette leçon que Bekker adopte, et qu’il tire de deux manuscrits. Je lis, avec toutes les anciennes éditions, et d’après l’excellent manuscrit de Paris, στρατόπεδον πολὺ τὸ τῶν περιοίϰον ; et je ne vois pas pourquoi on supposerait, avec Stalbaum, que ce n’est point la la vraie leçon de Platon. Elle a été suivie par Ficin et par Ast. Ficin : universum circagarum exercitum. Ast : accolarum. Stalbaum : magnum exer-