Page:Plaute - Comédies, traduction Sommer, 1876, tome 1.djvu/184

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


aux circonstances. Mais je voudrais savoir combien mon jeune maître s’est réservé sur cet or, et combien il a rendu à son père. S’il a de l’esprit, il aura traité son père en Hercule[1] ; la dime au vieillard et le reste pour lui… Eh ! voilà fort à propos l’homme que je cherche. Avez-vous laissé tomber quelques pièces, que vous regardez ainsi à terre ? Que signifient ces deux mines si tristes, si abattues ? Mauvais présage ; il doit y avoir quelque chose. Vous ne répondez pas ?

MNÉSILOQUE. Chrysale, c’est fait de moi.

CHRYSALE. Allons, vous aurez gardé trop peu d’or.

MNÉSILOQUE. Trop peu ! hélas ! bien moins que trop peu.

CHRYSALE. Quelle folie ! Ainsi, quand mon adresse vous permettait de prendre tout ce que vous vouliez, vous auriez puisé seulement du bout des doigts ? Ne saviez-vous pas combien ces occasions sont rares dans la vie ?

MNÉSILOQUE. Tu te trompes.

CHRYSALE. C’est vous qui vous êtes trompé, puisque vous n’avez pas pris à pleines mains.

MNÉSILOQUE. Eh ! que tu me blâmerais bien davantage, si tu savais mieux ce qui en est ! Je suis perdu !

CHRYSALE. Ah ! voilà une parole qui m’annonce de nouveaux malheurs.

MNÉSILOQUE. Je suis mort !

CHRYSALE. Que dites-vous ?

MNÉSILOQUE. J’ai rendu à mon père jusqu’à la dernière obole.

CHRYSALE. Vous avez rendu

MNÉSILOQUE. J’ai rendu.

CHRYSALE. Tout ?

MNÉSILOQUE. Absolument tout.

CHRYSALE. Ah ! c’est fait de nous ! Et comment vous est venue cette belle pensée ?

MNÉSILOQUE. J’ai cru, sur une dénonciation, que Bacchis et Pistoclère s’étaient entendus pour me trahir, et, dans ma colère, j’ai rendu tout l’or à mon père.

CHRYSALE. Et, en lui rendant cet or, que lui avez-vous dit ?

MNÉSILOQUE. Que je l’avais reçu de son hôte Archidémide à ma première réquisition.

CHRYSALE. Ah ! voilà une parole qui enverra aujourd’hui

  1. On consacrait à Hercule la dime du butin.