Page:Plaute - Comédies, traduction Sommer, 1876, tome 1.djvu/217

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



____________________________________


ACTE I.


SCÈNE I. - ERGASILE.


Nos jeunes gens m’ont surnommé la Fille de joie, parce que je viens aux festins sans y être invité. Sans doute les railleurs trouvent que ce nom est absurde, mais moi je soutiens qu’il est bien choisi : car enfin, dans un repas, quand l’amoureux jette les dés, il invoque sa belle. Est-ce là une invitation[1], ou n’en est-ce pas une ? rien de plus clair. Mais, en vérité, nous méritons bien mieux le nom de parasites, car jamais on ne nous invite, jamais on ne nous invoque, et nous venons, comme les rats, ronger le bien d’autrui. Quand arrivent les vacances, chacun s’en va à la campagne, et nos mâchoires ont leurs vacances aussi. Au fort de l’été, les limaçons s’enfoncent dans leur coquille et vivent de leur propre substance, tant qu’il ne tombe pas de rosée ; ainsi des parasites : en temps de vacances ils se cachent dans leur coin, les pauvres hères, et se nourrissent de leur propre substance, tandis que ceux qu’ils sucent d’habitude font les campagnards. Pendant ce temps maudit, les parasites sont comme des chiens de chasse ; mais à la rentrée, ils deviennent de vrais dogues, luisants de graisse, insupportables, incommodes. Ici, par Hercule, si le parasite ne sait pas endurer les soufflets, s’il ne permet pas qu’on lui brise les pots sur le crâne, il n’a qu’à prendre la besace et à aller stationner hors de la porte Trigémine[2]. Pour ma part, je crains bien d’en être réduit là, depuis que mon roi a été pris par les ennemis, dans cette guerre que les Étoliens font aux Eléens. Nous sommes ici en Étolie, et c’est en Élide qu’a été pris Philopolème, le fils du vieil Hégion dont voici la demeure : ah ! c’est pour moi une lamentable maison, ot je ne puis la voir sans pleurer. Le bonhomme, par amour pour son fils, a entrepris un trafic peu honorable et qui ne va pas à son caractère. Il achète des prisonniers de guerre, dans l’espoir d’en trouver un qu’il puisse échanger contre son enfant. Allons le voir… Mais la porte s’ouvre, cette porte par où je suis sorti tant de fois soûl de bonnes choses.

  1. Plaute joue sur le double sens de invocatus, non invité et invoqué. On sent assez que ce jeu de mots est intraduisible.
  2. Ou porte d’Ostie. C’était le rendez-vous des mendiants.