Page:Poincaré - La Théorie de Lorentz et le principe de réaction.djvu/4

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


On a donc enfin :

(2) ,


est donné par la formule (1), tandis que l’on a :

.

Ce terme représente la projection sur l’axe des d’une pression s’exerçant sur les différents éléments de la surface qui limite le volume considéré. On reconnaît tout de suite que cette pression n’est autre chose que la pression magnétique de Maxwell, introduite par ce savant dans une théorie bien connue.

De même, le terme représente l’effet de la pression électrostatique de Maxwell.

Sans la présence du premier terme :

,


la force pondéromotrice ne serait donc pas autre chose que celle qui résulte des pressions de Maxwell.

Si nos intégrales sont étendues à tout l’espace, les intégrales doubles et disparaissent et il reste simplement :

.

Si donc on appelle une des masses matérielles envisagées, les composantes de sa vitesse, on devrait avoir si le principe de réaction était applicable :

On aura au contraire :