Page:Poincaré - Thermodynamique (ed. 1908).djvu/292

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


CHANGEMENTS n’i«2’rA’r. 273 de lénergie interne du liquide. Pour des raisons semblables la fonction HQ contient deux constantes arbitraires et nous pouvons l’écrire HQ -|- oz, ’I` - fi, . La relation (7) devient alors HQ+oz, T-B, :H§ +oz, T-Ø, OU. f VV I

H, -i-Oil -Ô::H,

en posant oz, — ot, : oz et fil-Ç, :Ç. Cette nouvelle relation contenant deux constantes arbitraires ne peut donc donner la loi de la variation des tensions de vapeurs avec la température. L’expérience seule permet de trouver cette loi. 206. Formule de Glausius. -Toutefois, M. Van der Walls et, un peu plus tard, Clausius ont pu, en modifiant les hypothèses de Bernoulli sur la constitution moléculaire des gaz, trouver dans ce cas la signification de ces constantes. De ces recherches, ces savants ont déduit la relation qui lie les variables p, v et T dans le cas des gaz. La relation donnée par Clausius est

  È’*l      L

P-`v-oz T(v+Ç5)* Nous avons déjà dit que, d’après les calculs de M. Sarrau, elle rend parfaitement compte des résultats expérimentaux fournis par l’étude de la compressibilité et de la dilatation P. 18