Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/114

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
77
BER

Jean, de la paroisse de Trémuzon, anobli en 1446, archer de la garde du duc en 1459, époux de Marie Jocet, parait l’auteur commun de cette famille et de la suivante.


* Berthou, sr des Fontaines, par. de Saint-Quay, — de Kercadoret, — de Kervaudry, par. de Lanvollon, — de Kerourion, — de Kerilly, — de la Villeaudren, — de Kerversio, par. de Plouha, — de la Motte, — de Lannivinon, — de la Briançais et de la Violaye, par. de Fay, — de Kervéroy, — de Launay, — de Tronscorff, par. de Langoëlan, — de Kergrom, par. de Lignol, — du Roscoët, par. de Moréac, — baron de Cicé, par. de Brutz.

Ext. réf. 1609, sept gén., réf. et montres de 1469 à 1543, par. de Saint-Quay, év. de Dol.

D’or à l’épervier de sable, la tête contournée, tenant en sa patte dextre un rameau de sinople, accomp. de trois molettes de sable.

Jean, sr des Fontaines, épouse vers 1495 Catherine Le Maistre. Deux présidents aux enquêtes en 1643 et 1679 ; un lieutenant de vaisseau, fusillé à Quiberon en 1795.

La branche de Kerverzio fondue en 1764 dans la Bourdonnaye-Montluc.


Bertier, sr de la Ville-Guénéal, par. de Mohon, — de la Mainette.

Réf. et montres de 1427 à 1479, par. de Mohon et Merdrignac, év. de Saint-Malo.

D’azur à un bœuf effrayé d’or.

Jean, sénéchal de Dinan, député aux États-Généraux de Paris en 1593.

Fondu dans Métayer.


Bertin (orig. de Picardie y maint. en 1667), sr d’Avennes, — de la Fresnais.

Maint. à l’intend. en 1704, cinq gén.

Losangé d’argent et de gueules.

Pierre, lieutenant-général civil et criminel au gouvernement de Péronne, époux de Marie Baillon, anobli en 1588.


Bertin (orig. de Périgord), comte de Bourdeille.

Ecartelé au 1 : d’azur à une épée d’argent en pal ; aux 2 et 3 : d’or à trois roses de gueules, plantées sur une terrasse de sinople ; au chef d’azur, chargé de trois étoiles d’or ; au 4 : d’azur au lion d’or.

Un contrôleur général des finances en 1759, ministre et secrétaire d’Etat, frère de Charles-Jean, évêque de Vannes en 1746 † 1774.


Bertram, év. de Saint-Brieuc.

Porte trois corneilles. (Sceau 1381).

Jean, chanoine de Saint-Brieuc et Guillaume, ratifient le traité de Guérande à Guingamp en 1381.


Bertrand, sr de la Pichonnais, par. de Sainte-Opportune-en-Retz, — du Plessis-Bagan, par. de Saint-Viaud, — de la Missonnais, par. de Corsept, — de la Briordais, par. de Saint-Père-en-Retz, — de la Cathelinière, par. de Frossay.

Réf. de 1429 à 1453, dites par., év. de Nantes.

Gillet, prête serment au duc entre les nobles de la baronnie de Retz en 1383.

Fondu au XVe siècle dans Borgnet.