Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/134

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
97
BOC


Boby, sr du Cosquer, par. de Glomel, — de Penpoulven, par. de Kergrist-Moëlou, — de la Chapelle, près Rennes.

Déb. réf. 1669, ress. de Rennes.

Pierre, bailli de Rostrenen, appelé à l’arrière-ban de Cornouaille en 1636.


Bocan, sr des Longrais, par. de Miniac-sous-Bécherel, — du Bois-Brun, par. de Plessala.

Déb. réf. 1669, ress. de Rennes.

D’azur à une bande d’argent, chargée de trois croissants de sable, et accomp. de trois trèfles d’or, mal ordonnés. (Arm. 1696).

On trouve Jean, de la paroisse de Glénac, demeurant dans la frairie de Breffuec, anobli en 1448, et autre Jean, sr de Branchenereul, reconnu noble par déclaration du Roi de 1558.


Bocénic (du) sr dudit lieu et du Breil, par. de Saint-Gilles-du-Mené, — de la Pommeraye, — de Trélabrays, — de la Porte, — de la Barre, — de la Hossardière et de la Ville-Gaudin, par. de Plémet, — du Val, par. de Plessala.

Réf. et montres de 1469 à 1535, par. de Saint-Gilles, Plémet et Plessala, év. de Saint-Brieuc.

D’argent à trois croissants de gueules, 2. 1., accomp. de sept étoiles de même 3. 2. 2. (Sceau 1275).

Olivier, scelle des lettres du duc, portant changement de bail en rachat en 1275 et de concert avec Havize sa femme fait une obligation à Boquen en 1282, sur le gage de terres sises en Saint-Gouéno.

Sèbastienne, dame du Bocénic, épouse vers 1630 Mathurin Bernard, et leurs enfants ont pris les nom et armes du Bocénic ; voyez l’article suivant.


Bocénic (du), sr dudit lieu, par. de Saint-Gilles-du-Mené.

Maint., réf. 1668, 0 gén., ress. de Saint-Brieuc.

D’argent à deux fasces de gueules qui est Bernard ; aliàs : d’argent à trois croissants de gueules 2. 1., accomp. de sept étoiles de même 3. 3. 2. qui est du Bocénic.

Mathurin Bernard, époux de Sébastionno du Bocénic, anobli en 1649 ; François, avocat au parlement et Jean, ses enfants, ont gardé les nom et armes du Bocénic.

Le sr de la Garerine, débouté à l’intendance en 1710.


Bocher ou Boschier, sr de Kermeidic.

Réf. et montres de 1426 à 1481, par. de Cléder, év. de Léon.

D’argent au lion d’azur ; au chef de gueules. (Arm. de l’Ars).


Bochetel (orig. du Berry), sr de Sassi.

D’argent à trois glands de sinople. Devise : De cœur et de bouche tel.

Renaud, abbé commendataire de Coëtmalouen et de Bonrepos † 1536.

Bernardin, secrétaire des rois François Ier et Henri II, et évêque de Rennes de 1558 à 1565.

Tome I.
13