Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/136

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
99
BŒU


Bodet, sr de Coëtsalio, par. de Landéhen, près Lamballe.

De sinople au cerf d’or. (Arm. de l’Ars).


Bodin, sr de la Rouvraye, par. de Plélan-le-Petit, — du Temple-Nouvel et de la Chapelle, par. de Plorec, — de Lorme, — de Créneuc, par. de Saint-Vincent-des-Landes.

Réf. et montres de 1428 à 1513, dites par., év. de Saint-Malo, et par. de Saint-Vincent-des-Landes, év. de Nantes.

De gueules à deux fasces d’hermines. (Sceau 1381).

Guillaume, ratifie le traité de Guérande en 1381.


Bodin, sr de Lermo, — de la Villeneuve, — de Kermenguy.

Déb. réf. 1669., ress. de Guingamp.

Deux maires de Guingamp en 1646 et 1670.


Bodin (orig. du Blaisois), sr du Boisrenard, — de Vaux, — de la Brosse.

Maint. par les commissaires en 1706.

D’azur au chevron d’or, accomp.de trois roses de même ; au chef d’argent chargé de trois merlettes d’azur.

Abraham sr du Boisrenard en 1578, père de Jacques, pourvu en 1605 de l’office de gouverneur, capitaine, concierge et garde-meuble du château de Chambord.

Une fille à Saint-Cyr en 1723 ; un maréchal de camp en 1758, † 1759.


Bodister, par. de Plourin, év. de Tréguier.

Seigneurie successivement possédée par les maisons de Guicaznou, Dinan-Montafilant, Laval, Montespedon, Scépcaux, Gondy, du Parc-Locmaria et Caradeuc de la Chalotais.


Bodoyec (du), sr dudit lieu, par. de Belz, — de Kervilio, par. de Plougoumelen, — de Kerverhet, par. de Ploëmel, — de Kerjégu, — de la Bourdelais, par. de Campénéac, — de Penhair, par. de Pluneret, — de Bouteveille.

Anc. ext. réf. 1668, sept gén., réf. et montres de 1426 à 1536, par., de Belz, et Plougoumelen, év. de Vannes.

Fascé d’argent et de gueules de six pièces.

Jean, épouse vers 1420 Jeanne Cado, de la maison de Coatlaran.

La branche de Kervilio fondue vers 1679 dans Jouannic ; la branche de Kerverhet fondue en 1690 dans Gouyon de Vaudurand.


Boëssière (de la), voy. Bouëxière.


Bœuf (le), sr de Jans, — de Nozay, — d’Issé et de Fougeray, év. de Nantes, — de Moréac, év. de Vannes.

De gueules à un bœuf passant, regardant d’or, la queue entre les jambes remontant en pal et fourchée.

Briant, témoin à une donation à Buzay en 1189 ; Nicole, mariée en 1235 à Geoffroi, sire de Rieux, d’où les seigneuries de Jans et de Nozay sont passées successivement aux maisons d’Amboise, de Bretagne, de Laval, de Chateaugiron, de Rieux, de Laval, de Montmorency en 1543 et de Bourbon-Condé depuis 1632.